Aubry lance une campagne européenne à l'économie

Publié le par webmasters94

Le meeting de lancement de la campagne européenne du PS à Toulouse a offert l'image d'un parti rassemblé derrière Martine Aubry. Mais l'unité n'est qu'une façade: en coulisses, on continue à aiguiser les couteaux...



(photo : Pierre Morel pour Marianne)
(photo : Pierre Morel pour Marianne)

 

Le visage de l’unité retrouvée, c’est ce que Martine Aubry a voulu à tout prix offrir à Toulouse. Unité des membres du Parti socialiste européen autour d’un texte, le Manifesto, censé conduire à une « Europe nouvelle un peu moins sauvage que ce capitalisme qui nous amène au mur ». Un texte ratifié par « vingt-sept partis qui ont décidé, par-delà leurs différences, leurs sensibilités, de se réunir sur l'essentiel » et de dire : « Les citoyens d'abord. People first ! »


lire l'intégralité en cliquant :     ICI

.../...

 

Mais n’en déplaise à Cambadélis, si le PS se rapproche plus des 20% que des 25%, la satisfaction ne sera pas de mise : le vernis de l’unité volera en éclats et les plaies du parti se révèleront à nouveau au grand jour. Ils sont nombreux, à l’intérieur même de la maison socialiste, à attendre, des sacs de gros sel à portée de main, pour les raviver...

Commenter cet article