L'État recule sur le planning familial

Publié le par webmasters94

La pétition

Grâce aux 140 000 signataires de la pétition lancé le 29 janvier dernier, l'État s'engage à rétablir la ligne réalisé en 2008, soit un budget de 2,6 millions d'euros alloué à l'ensemble des associations intervenant dans les établissements d'information, de conseil conjugal et familial (EICCF) dont le planning familial.

Ce budget pour 2009 sera maintenu en 2010 et 2011.

L'État qui avait initialement prévu dans sa loi des finances 2009, d'amputer de 43% le budget des plannings familiaux a sous la pression reculé et affirmé vouloir cet engagement pérenne.

Dans le protocole signé par le planning familial, le ministre du travail et la ministre de la santé, les financements de l'ensemble des EICCF sont fixés « sous réserve de décisions ultérieures de nature à compléter ces financements »


Pour mémoire

Le Mouvement Français pour le Planning Familial (le MFPF) développe plusieurs axes, tout d'abord l'aide à la contraception et à l'avortement et soutient les femmes en butte à ce sujet dans tous les pays, le MFPF accueille aussi les femmes victimes de violence et lutte contre les mutilations sexuelles, enfin le planning familial défend le principe d'une éducation sexualisée; à ce titre des actions de formation sont réalisées auprès des professionnels de l'éducation, et du monde social,


Dans le Val de Marne

L'unique planning familial du département basé à Maison Alfort s'était vu signifié au préalable de la campagne de protestation, que ses crédits ne seraient pas reconduits, cependant sans menace de fermeture grâce à son service d'orthogénie pris en charge par le conseil général,

Depuis la signature du protocole, le Planning familial du 94 recevra bien ses subventions pour 2008 (les versements se font en fin d'année écoulée), mais aussi pour les trois prochaines années,

 

La forte mobilisation autour de la sauvegarde du planning familial a généré une belle victoire qui associe à la fois les forces citoyennes et individuelles et les prises de position et actions des politiques.

Les droits acquis pour et bien souvent par les femmes, sont fragiles et la vigilance reste de mise. Ces droits sont les garants d'une démocratie pleine et entière.


Contribution d'une lectrice

Publié dans Social

Commenter cet article