Des électeurs orphelins d'une gauche à reconstruire

Publié le par webmasters94

Par Pierre Haski | Rue89 | 07/06/2009 | 22H15

Il y a en France des millions d'électeurs orphelins. Ceux qui ne sont pas allés voter, en particulier dans les quartiers populaires, et dont il ne faut pas abusivement lire les motivations ; et ceux qui se sont dispersés entre toutes les formations opposées à la politique de Nicolas Sarkozy, permettant à ce dernier de triompher en tête, malgré son bilan et un contexte de crise qui auraient dû le pénaliser.

C'est incontestablement Europe Ecologie qui a le plus tiré son épingle du jeu dans la redistribution des cartes à laquelle on a assisté, avec la première apparition du NPA d'Olivier Besancenot, la constitution du Front de Gauche par les dissidents PS de Jean-Luc Mélenchon et le résidu de PCF, et un PS en coma profond depuis trop longtemps.

La scène s'est répétée tout au long de la soirée sur les plateaux detélévision : les représentants d'Europe Ecologie recevaient les félicitations de tous, y compris des ténors de l'UMP ! Même Martine Aubry a semblé comprendre, dans son intervention, pourquoi une partie des électeurs de gauche a préféré voter pour les listes écolo qui offraient un programme plus clair qu'un parti socialiste qui, comme on dit, "ne sait plus où il habite".

Europe Ecologie : que faire d'une victoire ?

........



PS : que faire d'une défaite ?


lire le développement ICI



Depuis de longs mois ici même nous avons crié ATTENTION.
Ce n'est pas la "triste" et illusoire tentative de refondation d'après congrés de Reims qui pouvait changer quoi que ce soit = maintenant c'est d'une reconstruction totale qu'il s'agit et VITE !!
Cette reconstruction doit se faire AVEC TOUS LES MILITANTS , S'OUVRIR LARGEMENT A DE NOUVEAUX MILITANTS PAR UNE BAISSE SIGNIFICATIVE DES COTISATIONS et redonner confiance aux électeurs, sans les manipulations habituelles de la direction.

Commenter cet article